Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Franck 40
  • Le blog de Franck 40
  • : Hubert-Félix Thiéfaine et Bauhaus font partie de mon univers... Musique, poèmes, citations et réflexions personnelles, politique, sport, passions et société composent ce blog. La bienvenue à vous !
  • Contact

Heure et date


Recherche

Pour des lendemains meilleurs

SOLEIL . CHERCHE . FUTUR

5 novembre 2015 4 05 /11 /novembre /2015 21:32
Nouveau record de vitesse pour A² (02 novembre 2015).

Après avoir établi un premier record du monde de vitesse en planche à voile

sur 500 mètres en mars 2008 sur le canal des Saintes Maries de la mer

puis un second record en novembre 2012 à Lüderitz en Namibie,

le français Antoine Albeau (A² pour les intimes) récidive à nouveau

ce lundi 02 novembre 2015 à Lüderitz !

Nouveau record de vitesse pour A² (02 novembre 2015).

- Le résumé d'une folle journée où A² améliore son propre record par 5 fois :




Auteur d’un temps incroyable de 53,27 nœuds le 2 novembre en Namibie sur le Lüderitz Speed Challenge, Antoine Albeau s’est confié en primeur à Windsurfjournal.com pour nous parler de cette folle journée dont la planète windsurf se remet à peine ! Interview de FRA-192 qui a vécu sans aucun doute l’un des plus beaux moments de sa carrière…



Windsurfjournal.com : Comment décrire cette journée du 2 novembre tellement de choses se sont passées ?
Antoine Albeau : Il y a eu 3 journées avant ce fameux lundi et dès le vendredi, ça a commencé à bien tourner. Sur le total des 4 journées, j’ai fait exactement 108 runs dont 2 pas terminés ! J’étais vraiment énervé car dès le vendredi nous avons eu du vent mais ça manquait quand même un peu, le samedi, jusqu’à 59 nœuds de vent ont été relevés au virage au départ mais les conditions étaient super difficiles. Idem le dimanche, on se faisait décaler sous le vent en un quart de seconde et on n’y voyait rien ! J’ai fait 3 runs avant d’en faire un normal au vent, près de la berge. Et lundi, nous avons eu le même vent mais avec un plan d’eau bien plus lisse… Dimanche, je n’arrêtai pas de tourner comme un fou pour avoir les bonnes rafales et mettre le plus de chance possible de mon côté alors que Patrik Diethelm a fait 6 ou 7 runs moyens et au milieu, il fait claquer un 51,77 nœuds alors que je stagnais autour des 51,20. J’avais la haine car nous étions censé avoir du vent le plus fort le samedi et le dimanche, même s’il y avait aussi une prévision pour lundi. David Lanier, le météorologue de la FFVoile et de l’Equipe de France de Funboard, m’envoyait des infos météo régulièrement et il m’avait prévenu que pour lui, le plus fort était le lundi. On n’y croyait pas trop en regardant les prévisions de Windguru et Windfinder et puis j’ai quand même demandé à Seb Cattelan d’ouvrir le canal une heure plus tôt lundi. Tellement énervé de la veille, je suis parti en 6.4 m² et j’ai fait plus de 6 runs je crois à plus de 50 nœuds, un truc incroyable déjà ! Je suis passé en 5.6 et je suis monté à 51 nœuds. J’ai d’ailleurs fait mon record en 5.6 m² et je suis passé enfin en 5.2 m² tellement c’était fort !!! Il y a des vidéos que j’ai pu visionner hier soir, j’en avais la larme à l’œil tellement c’était fort en émotion… Personne ne peut s’imaginer ce qu’il s’est passé, il fallait être là pour voir !



WJ : Du fait de la rudesse des conditions, seuls Patrik Diethelm et toi avez été capables de naviguer presque toute la journée sur le canal… ?
AA : Oui, d’ailleurs nous nous sommes fait la même réflexion en fin de journée, par moment, nous rentrions dans le run sans savoir où nous allions vraiment !!! On découvrait le canal au fur et à mesure qu’on avançait, comme si on roulait dans le brouillard. C’est un truc de fou !!! C’était chaud et dangereux par moment, je me suis fait une frayeur, sans gravité heureusement, en touchant le bord du canal lors d’une arrivée… On a juste fait une pause d’une heure lorsqu’il y a eu la chute de Martyn Ogier et qu’il n’y avait plus d’ambulance sur le site, on s’est dit que c’était quand même chaud. Ce n’était pas fermé mais si tu te m’étais un râteau, il n’y avait plus rien pour te secourir et te transporter et puis le vent était un peu moins fort. En fin de journée, je suis reparti et j’ai encore fait un run à plus de 53 nœuds, un vrai truc de malade !



WJ : Au-delà de l’incroyable performance sportive, on a le sentiment que ça a été une journée très forte pour toi d’un point de vue personnel ?
AA : J’ai eu des sensations que jamais je n’ai eu en windsurf ! Le plus impressionnant, c’est dans le virage au départ, juste avant d’attaquer le run, tu prends des jets, c’est un truc de fou !!! Je n’ai jamais été compressé autant que ça dans mon harnais. Le wishbone, tu te dis heureusement que c’est un truc asymétrique et renforcé parce que sinon il va éclater sous la pression. Ma voile a même commencé à se déchirer au-dessus de l’œillet tellement il y avait de force et de puissance. C’était à la limite de l’explosion pour le matériel ! Les runs à 51 nœuds, on est sur l’aileron, on essaie de lifter un peu la planche, là à plus de 53 nœuds, il faut juste tenir, tu mets la planche à plat et ça part comme une balle. Un autre truc, ces runs à 53 nœuds, c’est fou comme ils passent vite, tu rentres à peine dedans et c’est déjà presque fini, c’est dingue ! Je crois que c’est la journée la plus incroyable de ma carrière avec mon précédent record sur le canal des Saintes-Maries-de-la-Mer en 2008. Ce sont les 2 plus grosses journées de ma vie ! C’est quelque chose de difficile à décrire… Pour aller chercher maintenant les 54 nœuds, il va falloir s’accrocher et avoir des journées apocalyptiques. A certains moments de la journée, j’étais le seul à pouvoir passer… Avant je pouvais dire qu’il y avait un certain nombre de gars qui pouvaient faire 52 nœuds, maintenant, aller chercher les 53/54 nœuds, on est beaucoup moins nombreux à pouvoir le faire. Je pense qu’un gars comme Cédric Bordes, avec qui je m’entraine souvent, aurait pu passer mais ça va sérieusement restreindre le nombre de prétendants aux 100 km/h !!! Je suis heureux car c’est un coup de poker que j’ai joué en participant à cette épreuve alors que je pourrai me préparer pour la finale PWA de slalom en Nouvelle-Calédonie, ça aurait été terrible de rester là 1 mois pour rien au final. Lors de mon 1er run lundi après avoir battu mes 52,05 nœuds, j’en avais les larmes aux yeux tellement j’étais content !!!

Windsurfjournal.com

Nouveau record de vitesse pour A² (02 novembre 2015).

Les 32 runs d'Antoine (FRA 192) dont 30 au dessus de 50 noeuds, 20 au dessus de 51 nds,

17 au dessus de 52 nds et 4 au dessus de 53 nds... Hyper régulier et impressionnant le gazier !!!

Nouveau record de vitesse pour A² (02 novembre 2015).

-L'interview d'A² et la vidéo du run :

- Le record féminin aussi :

Nouveau record de vitesse pour A² (02 novembre 2015).

Ce 02 novembre fut aussi la journée de la suissesse  Karin Yaggi qui,

pour sa première participation à ce Lüderitz Speed Challenge, réalise 46,31 noeuds,

battant ainsi le record féminin de l'anglaise Zara Davis (45,43 noeuds en 2012 à Lüderitz)

et reprennant par là même le record qu'elle avait perdu il y a 3 ans...

Une grande dame du windsurf (29 titres de championne du monde à son actif),

de la  même trempe qu'un Antoine Albeau, un Bjorn Dunkerbeck ou un Robby Naish !

- L'interview et le run de Patrik Diethelm (nouveau record d'Italie 52,33 nds) :

- L'interview et le run de Farrel O'Shea (nouveau record de Grande Bretagne 51,20 nds) :

- La liste des participants au Lüderitz Speed Challenge 2015 et leurs scores :



Message par Gozo » Lun 2 Nov 2015 13:11

Lundi 2 Novembre, Journée N°9.

La liste des participants de l'édition 2015 :

52.05 nds : Antoine Albeau ( FRA-192 ) 50.46 nds / 51.00 nds / 51.50 nds / 52.41 nds / 52.39 nds / 52.76 nds / 53.10 nds / 53.27 nds
51.77 nds : Patrik Diethelm ( SUI-20 ) 51.00 nds / 51.58 nds / 52.33 nds
51.45 nds : Anders Bringdal ( SUE-10 )
51.09 nds : Bjorn Dunkerbeck ( NED-11 ) 48.14 nds
50.20 nds : Christian Bornemann ( GER-29 )(2015 terminé)
49.94 nds : Thierry Bielak ( FRA-44 )(2015 terminé)
49.92 nds : Mark Grinnell ( RSA-321 ) 44.82 nds
49.28 nds : Farrel O Shea ( GBR-81 ) 48.50 nds / 49.21 nds / 49.99 nds / 51.20 nds
49.28 nds : Christophe Richaud ( FRA-986 )(2015 terminé)
48.72 nds : Markus Emmanuelson ( SUE-55 )
48.62 nds : Manfred Merle ( GER-82 )(2015 terminé)
48.45 nds : Laurent Fesquet ( FRA-66)(2015 terminé)
48.38 nds : Jean Michel Cloarec ( FRA-8888 )(2015 terminé)
48.31 nds : Remo Diethelm ( sui-201 )(2015 terminé)
48.21 nds : Martyn Ogier ( GBR-68 ) 44.82 nds
47.55 nds : Yann Coadic ( FRA- 11 )(2015 terminé)
47.41 nds : Alain De Gendt ( BEL-33 )(2015 terminé)
47.37 nds : Boris Vujasinovic ( CRO-69 ) 48.00 nds* / 48.99 nds
47.34 nds : Matthias Rottcher ( NAM-9 )(2015 terminé)
46.78 nds : Raffaello Gardelli ( SUE-580 ) 45.61 nds
46.73 nds : Aleksander Goncharov ( UKR-873 )
46.73 nds : Martin Toth ( CZE-7 )(2015 terminé)
46.29 nds : Erik beale ( GBR-5 ) 46.07 nds
46.09 nds : Francesco D'Urso ( ITA-111 )
45.87 nds : Alberto Possati ( ITA-107 ) 41.18 nds
45.57 nds : Christain Benzing ( GER-77 )(2015 terminé)
45.51 nds : Alain Montauzou ( FRA-500 )(annulé)
45.28 nds : Andrea Baldini ( ITA-223 )(annulé)
45.28 nds : Pierre Blasini ( FRA-21 )(2015 terminé)
44.92 : Karin Jaggi ( SUI-14 ) 43.48 nds / 44.43 nds / 45.30 nds / 46.31 nds
44.78 nds : Mitch waggstaff ( SA-1111 )(2015 terminé)
41.67 nds : Christian Maillet (FRA-145)(2015 terminé)
40.87 nds : Andrew Redfern ( FIJI-1111 )
37.21 nds : Heidi Ulrich ( SUI- )(2015 terminé)

windsurfing44.com

- Flashback en vidéo des semaines 3 et 4 :

A l'année prochaine avec de nouveaux records à la clef j'espère...

où bien sur le "futur" canal de vitesse de Leucate !?!

Published by Dark Entries - dans Passions